Astuce pour dessiner facilement son propre dégradé

Bonsoir,

Une astuce rapide ce soir, suite à une question de Béatrice sur les dégradés.

Cette astuce s’adresse à celles qui dessinent sur BeadTool.

Comme vous avez sans doute pu le constater, la représentation des couleurs sur BeadTool 4 pose plusieurs problèmes: tout d’abord, les couleurs ne sont pas toujours réalistes. Vous dessinez un modèle dont les couleurs vous paraissent magnifiques sur le logiciel, et quand vous commencez à tisser avec les couleurs en question, votre modèle ne ressemble pas du tout à ce que vous souhaitiez.

Deuxième problème: certaines teintes sont très proches, et quasi impossibles à distinguer sur votre écran (comme par exemple les références de jaune DB 721 et DB 751, bonne chance pour voir où vous placez vos couleurs sur votre dessin!).

Pour dessiner un joli dégradé, il faut respecter deux étapes: une étape sur le logiciel au moment du dessin, pour répartir les couleurs de façon harmonieuse, puis une étape « physique » qui implique de bien choisir les couleurs dans votre palette.

Ce soir, je vous montre comment répartir les couleurs sur votre dessin sans vous martyriser les yeux.

La solution est toute simple: pour répartir les couleurs de votre dégradé, prenez des couleurs fantaisistes et surtout qui contrastent, comme sur le dessin ci-dessous.

Je sais ce que vous vous dites: bon sang qu’il est laid! Ce n’est que le brouillon de travail 🙂

L’utilisation des couleurs vives et contrastées me permet de me rendre compte par exemple que la partie jaune et la partie verte sont à travailler: la partie jaune ne respecte pas l’arrondi du poisson.

Je peux aussi voir qu’il y a une harmonisation à faire en bas au niveau du violet et du rouge.

Enfin pour les poissons, j’utilise toujours une couleur différente pour les nageoires, afin de voir si elles épousent bien la forme du corps du poisson, et si le corps du poisson a une forme harmonieuse.

Une fois ce travail réalisé, vous pouvez passer à la phase suivante, que je vous expliquerai demain 🙂

Bonne soirée!

Utiliser les silk satin facilement

Bonjour,

Aujourd’hui un court article que j’ai en tête depuis un certain moment: comment utiliser les silk satin sans s’arracher les cheveux.

Miyuki propose un grand nombre de finitions de Delicas 11/0. Parmi ces finitions, les silk satin, des perles semi transparentes, irrégulières, ressemblant à du verre poli.

Ci dessous, de gauche à droite (crédit photo site de l’entreprise Miyuki): DB 821, DB 828, DB 831.

DB0821-1-1-2-1-2-1-1

DB0828-1-1-2-1-2-1-1

DB0831-1-1-2-1-2-1-1

Si les silk satin sont belles et proposent des nuances de couleurs qu’on ne retrouve pas forcément dans les autres finitions (icile lien pour aller jeter un œil aux couleurs proposées), elles sont aussi difficiles à utiliser: le rebord est irrégulier et tranchant, ce qui abime le fil. Le côté irrégulier peut également gêner l’emboitement des perles.

Voici quelques conseils pour les utiliser plus facilement.

1- Utilisez-les par touches dans votre tissage (que ce soit sur un bracelet ou sur un tissage figuré).

Sur le cupcake violet et vert ci-dessous, j’ai juste utilisé les silk pour donner un aspect plus foncé et plus en relief.

Sur Frida, j’ai utilisé les silk uniquement pour le serre tête.

cupacakesfrida

Attention si vous les utilisez sur un tissage de bracelet à ne pas trop serrer votre fil. Si votre tissage est trop serré, les perles casseront au moment où vous courberez le bracelet.

2- Entourez-les avec d’autres finitions.

Pour contourner l’aspect irrégulier des silk, vous pouvez les entourer avec des références plus régulières comme des Duracoat ou des métalliques.

Ci dessous, sur la clémentine de Lili Azalée, j’ai pu utiliser les silk pour les feuilles car elles sont entourées par une référence métallique dorée.

mandarine

Sur la sirène de Bijouderé, j’ai également choisi des références silk pour le centre de la queue, parce que toute la zone tissée en silk est entourée par des perles opaques brillantes.

sirène bijouderé

3- Utilisez du fil Fireline ou un autre fil de nylon rigide.

Cela reste la meilleure solution pour utiliser les silk sans problème.

Il vous permet de tisser des parties entières en silk sans abimer votre fil, comme sur la queue de la sirène au dessus, ou sur la citrouille et la kokeshi ci-dessous.

citrouille bubbleelsa

Le fil Fireline est un fil de nylon rigide qui ressemble à du fil de pêche. C’est Lili Azalée qui me l’a conseillé, et depuis je n’utilise plus que cette marque.

Attention cependant avant d’investir: il peut être difficile à utiliser au début (j’ai mis au moins une bobine à m’y faire). Certains ne l’apprécient jamais (spéciale dédicace à ma copine Magali).

Il permet également de donner une meilleure rigidité à votre tissage.

J’utilise le fil 0,10 mm, certaines le trouvent cassant et utilisent du 0,12 mm.

Dans les deux cas, l’épaisseur du fil permet plusieurs passages dans la perle.

Voilà, j’espère que cet article vous aura été utile,

Bon tissage,

Prenez soin de vous!

 

 

 

 

 

 

Miyuki et papier peint: le même problème de bain.

Bonjour,

Je reviens vers vous avec cet article au titre un peu bizarre, mais je ne voyais pas de comparaison plus claire que celle-ci.

J’ai commencé à tisser en 2016, et certaines de mes perles datent de cette époque.

Récemment, j’ai racheté plusieurs sachets de références que j’avais épuisées, et j’ai remarqué qu’il y avait parfois des différences notables de couleurs entre les références reçues il y a quelques années, voire quelques mois, et celles reçues il y a peu de temps. 

J’ai pourtant acheté ces sachets dans la même boutique, qui se fournit toujours au même endroit.

Je m’en suis rendue compte en tissant un grand modèle de Nepinka (une de ses roses): j’ai commencé le tissage avec mon stock de vermillon (DB 873), et j’ai dû en commander en cours de tissage. Malheureusement, la différence de couleur était telle que j’ai été obligée de recommencer le tissage, pour harmoniser la couleur.

J’en suis donc arrivée à la conclusion que, comme pour les papiers peints, il existe différents bains de couleurs, et il faut donc acheter plusieurs sachets d’une même couleur au même moment et dans la même boutique, pour être sûr d’avoir une seule et unique couleur en grande quantité (pour les grands projets par exemple).

Par exemple ci dessous, de gauche à droite: DB757 (vermillon mat), DB 727 (vermillon brillant), DB 159 (vermillon AB), et en bas, le vermillon plus clair, DB 873.

20200220_145142

Normalement, le vermillon 159 (donc celui tout à droite), est d’un rouge plus clair et plus orangé que les deux autres à gauche, en restant dans la même teinte.
Or la référence que j’ai reçue récemment tire beaucoup vers le rose, pour moi c’est une couleur que j’appellerais « rouge fraise ».
Par contre, le rouge DB 727 que j’ai reçu (au centre), est plus clair que celui que j’avais précédemment.

Bref, ça me casse totalement mes dégradés habituels (ou ça pourrit mon groove, comme dirait l’empereur Kuzco).

Deux autres exemples ci-dessous: le jujube DB 2119, et le moutarde DB 2106. Il y a des différences de nuances suffisamment importantes pour être visibles sur un tissage si vous piochez dans les deux paquets ou que vous mélangez vos deux sachets dans la même boite.

20200220_150427

20200220_150556

Voici deux conseils:

  • quand vous démarrez un tissage de grande taille, assurez vous d’avoir un stock suffisant des couleurs demandées, pour ne pas avoir à utiliser deux paquets différents, ou commandez deux paquets de la même couleur au même moment, pour avoir des couleurs identiques.
  •  soyez vigilants quand vous faites vos dégradés: par exemple, un beau dégradé comme celui que je fais avec mes rouges pour les coquelicots (DB 723, DB 727, DB 159, DB 873), ne fonctionne plus avec les sachets que je viens de recevoir. Faites donc bien attention quand vous tissez, et vérifiez que le dégradé fonctionne. En matière de couleurs de perles Miyuki, rien n’est acquis!

Voilà, bonne chance et bon tissage!

 

 

 

Comment trouver facilement les couleurs des Miyuki

Bonsoir,

Ce soir je partage avec vous une astuce qui m’a beaucoup servi et de façon très efficace.

Il arrive souvent que nous tombions sur des couleurs de Miyuki Delica que nous ne connaissons pas. C’est parfois le casse tête pour retrouver la bonne référence.

Selon les sites, les photos diffèrent complètement, et un rouge vermillon peut avoir l’air rose ou écarlate selon le site sur lequel vous faites votre recherche.

Pour ma part, je vais directement sur le site de l’entreprise Miyuki, sur cette page.

Dans la barre à gauche, vous pouvez sélectionner le type de perle, la taille, la couleur, la finition…

1.PNG

2.PNG

Les photos sont vraiment très proches de la réalité. J’ai trouvé en moins de 5 minutes la référence que je cherchais.

Je vous donne un exemple ci dessous.

Pour cette couleur (DB 788), j’ai coché à gauche les cases « Delica », 11/0, « green », « frosted matte ». Je n’ai même pas eu besoin de taper « transparent », je l’ai trouvée très vite. La couleur est exactement la même que celle des perles que j’ai sous les yeux.

3.PNG

Voilà, à vous de jouer!

Bonne soirée 🙂

 

Astuce pour rendre les parties étroites de votre tissage plus droites

Bonjour,

Aujourd’hui une petite astuce qui j’espère vous aidera.

J’ai récemment tissé deux homards, avec des zones complexes, avec des rangs de deux perles uniquement.

Ce sont souvent des rangs difficiles à tisser, et le rendu n’est pas toujours joli, comme ci-dessous.

20190313_085220.jpg

Comme vous pouvez le voir, les pattes ne sont pas droites, parce que les perles ne sont pas restées ancrées au rang inférieur.

Si ce cas de figure vous arrive, voici une astuce toute simple pour avoir un joli rendu, sans avoir à tout défaire: insérez une aiguille dans les perles de la zone concernée, pour les aligner correctement, comme ci-dessous.

20190313_085632.jpg

Choisissez des aiguilles un peu plus rigides que les aiguilles Miyuki. Pour ma part, j’ai pris une aiguille à broderie, je pense qu’une aiguille à coudre ferait parfaitement l’affaire aussi.

Une fois que vous avez inséré votre aiguille, passez une couche de vernis sur la zone concernée. Laissez reposer environ 5 à 10 minutes (pour le homard, j’ai laissé reposer le temps de faire une crêpe. Du coup, au niveau du rythme, ça donne une patte, une crêpe, une patte, une crêpe…).

Ne laissez pas votre aiguille trop longtemps, ou vous risquez de ne plus pouvoir l’enlever. La dernière fois, je l’ai laissée 15 minutes, je l’ai retirée sans difficulté.

Pour le vernis à utiliser, ne prenez pas le Décopatch, qui a tendance à couler entre les perles et à les fixer à l’intérieur même du tissage. Même si c’est idéal pour rigidifier le tissage, ce n’est pas souhaitable tant que votre aiguille est encore à l’intérieur.

Utilisez un vernis à ongle, ou un vernis à bijoux. Pour ma part, j’utilise celui ci-dessous, qu’on m’a demandé de tester, et sur lequel je ferai bientôt un article.

isoclip.PNG

Voilà, je vous mets le résultat final: les pattes sont bien droites, et les homards sont prêts à être portés 🙂

photo.PNG

homard photo.PNG

Bonne fin de journée!

 

 

 

 

 

Astuce pour créer un camaïeu

Bonjour,

Je profite de l’article d’aujourd’hui sur la sélection améthyste pour vous donner une astuce que j’ai donnée pendant le live sur Perles and Co.

L’aspect des perles dans leur boite et sur le tissage est souvent bien différent: elles paraissent plus claires, plus brillantes, plus foncées… Bref, c’est souvent difficile de savoir si elles vont aller ensemble.

Voici mon astuce pour vérifier avant de tisser: je les enfile toutes côte à côte, deux par deux, puis une par une,  sur une aiguille, comme ci-dessous:

20190103_143731.jpg

Les silver lined (troisième couleur en partant de la gauche, et deuxième couleur en partant de la droite) ont l’air plus claires que leur voisine de droite, alors que dans leur boite, elles ont l’air plus foncées, comme sur la photo ci-dessous:

20190103_142814.jpg

Voilà, j’espère que cette astuce vous évitera des tissages et retissages inutiles 🙂

Bonne journée!

Modifier une couleur dans BeadTool4

Bonsoir,

Un tutoriel très rapide ce soir.

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais certaines couleurs de la palette de BeadTool ne ressemblent pas vraiment à la couleur originale.

Voici comment modifier la couleur des perles dans BeadTool.

Cliquez sur Affichage.

tuto 1.PNG

Cliquez sur Palette.

tuto 2.PNG

Cliquez sur Calibrate.

 

tuto 3.PNG

Choisissez la couleur qui vous intéresse et déplacez le curseur: vers la gauche pour foncer la couleur, vers la droite pour l’éclaircir.

Voilà,

Bonne soirée 🙂

Ma botte secrète: la référence DB 202

Bonjour à tous et à toutes,

Cela fait plusieurs semaines que je veux écrire cet article, et je ne prends jamais le temps. Aujourd’hui, j’ai vu une publication sur le groupe Perles Miyukis qui me l’a remis en tête.

Je vais donc vous parler de la référence DB 202, une couleur qui est certes jolie, mais ne parait pas extraordinaire quand on la regarde.

J’ai découvert au fur et à mesure de mes tissages que cette référence est en fait un véritable « couteau suisse ».

La référence DB 202 est un blanc brillant irisé. Il est très proche visuellement du DB 201, qui est un blanc très brillant (blanc perles).

Ci dessous la 202 en gros plan:

miyuki 202.PNG

Mais parce que la 202 est irisée (comprenez arc en ciel), elle se marie parfaitement avec toute une série de couleurs.

Elle est votre chainon manquant entre le blanc et d’autres références claires comme le opaque lemon, le gris très clair ou encore le beige, qui vous permettra de faire des camaïeux très subtils.

Voici quelques exemples d’utilisation de la DB 202: j’ai mis la licorne en premier car l’aspect irisé est particulièrement visible.

Sur l’ours, la DB 202 est utilisée pour créer le dégradé du blanc (DB 200) au beige.

Sur le cacatoès, je me suis servi de la 202 pour partir vers les nuances jaunes et grises.

Sur le lama, la 202 permet de faire la jonction entre le gris et le beige.

licorne.PNG

ours coeur citron.PNG

cacatoès coeur citron orange.PNG

lama.PNG

Attention:

  • la référence DB 201 ne produit pas le même effet. Vous serez déçus par le résultat.
  • ne mélangez pas un beige clair brillant comme la 203 et la DB 202: vous ne verrez aucune différence (sur l’ours, j’ai alterné beige brillant et DB 202: bonne chance pour voir la différence. Par contre, si vous utilisez la 203 pour faire un camaïeu avec un gris ou un jaune, ça ne fonctionnera pas aussi bien qu’avec la 202, plus polyvalente.
  • si vous voulez faire contraster votre DB 202 avec un beige, utilisez un beige mat.

A vous de jouer: je n’ai pas encore testé avec un bleu très clair, ou un vert mint, ça peut être sympa aussi!

Bon tissage et bonne journée 🙂

Astuce pour donner des reflets aux diagrammes dans lesquels vous utilisez beaucoup de noir.

Bonjour,

Aujourd’hui, je partage avec vous une petite astuce découverte récemment en travaillant à la fois sur mes kokeshis et différents diagrammes de singes.

L’une des difficultés que j’ai pu rencontrer a été de réussir rendre des variations de couleurs et des reflets sur des zones entièrement noires, d’autant plus qu’il existe peu de références de noir en Miyuki (après tout, le noir c’est le noir, difficile à varier :D)

C’est particulièrement compliqué pour les différents singes: difficile de représenter un gorille réussi avec seulement deux nuances de couleurs.

Il y a bien les gris et les marron, mais là encore, il n’y a pas assez de gris et de marron foncés pour faire des nuances.

Je vous propose deux couleurs supplémentaires à ajouter à vos diagrammes: le DB 1054 et le DB 135.

Petite particularité: ce sont des violets.

C’est en observant de très près les photos de mandrills que je me suis rendue compte qu’il y a avait des reflets bleu/violet au niveau des sourcils, au milieu des poils noirs.

J’ai donc ajouté cette couleurs pour donner des nuances aux zones noires de mes tissages, et la couleur passe très bien.

Je vous montre trois exemples ci-dessous:

mandrill.PNG

vahiné.PNG

Marylin.PNG