Quelles finitions de Miyuki utiliser quand on débute?

Bonjour,

L’article d’aujourd’hui s’adresse à ceux et celles qui débutent dans le tissage, ou qui ont des difficultés à tisser, l’objectif étant bien sûr de leur faciliter la vie.

Il existe plus de 2000 références de Miyuki, et ces références se classent par finitions: certaines sont mates, d’autres transparentes, il y a des métallisées, des irisées, des semi-opaques…

Vous pouvez également consulter un de mes anciens articles ici pour davantage d’informations sur les finitions.

Ce qu’il est important de savoir, c’est que leur finition les rend plus ou moins faciles à tisser.

Voici donc les finitions à privilégier quand vous débutez, et celles à éviter.

1- Les perles les plus faciles à tisser.

Les perles les plus faciles à tisser sont tout d’abord les perles métalliques (Duracoat ou non) parce que ce sont les plus lourdes. Elles glissent plus facilement sur le fil, et sont faciles à aligner.

Les perles opaques brillantes finition Duracoat sont tout aussi faciles à enfiler (les perles opaques brillantes non Duracoat sont un peu plus légères et moins faciles à manipuler).

Duracoat signifie qu’elles ont bénéficié d’un traitement spécial et leur couleur tiendra mieux sur le temps. Elles sont également légèrement plus lourdes et mieux calibrées  que les perles standard. Tout comme les métalliques, elles sont plus faciles à faire glisser et à aligner.

Voici un exemple de perle opaque brillante Duracoat:

opaque.PNG

Sur le site de Perles and Co, vous trouverez un onglet spécialement réservé aux Miyuki Duracoat:

duracoat.PNG

Enfin, les perles Silver Lined (alabaster ou non) sont elles aussi à privilégier: le centre de la perle est métallique, et elles sont également plus lourdes, donc plus faciles à enfiler. Elles peuvent être Duracoat ou non, dans les deux cas elles restent faciles à utiliser.

Voici un exemple de Silver Lined:

silver lined.PNG

En résumé, quand vous débutez, utilisez:

– des perles métalliques (Duracoat ou non)

– des perles opaques brillantes Duracoat.

– des perles silver lined (Duracoat ou non)

Les perles opaques brillantes standard, comme les transparentes brillantes, restent elles aussi faciles à utiliser, même si elles sont légèrement moins bien que celles citées au dessus.

2- Les perles à éviter quand on débute.

Les débutants doivent éviter les Silk Satin (beaucoup de tisseuses expérimentées refusent de s’en servir).

Ce sont des perles tranchantes, et très irrégulières: il n’est pas rare de trouver différentes largeurs dans un même paquet. Par ailleurs elles accrochent le fil et sont difficiles à enfiler. Enfin, elles se cassent facilement.

A éviter absolument quand on débute, c’est un coup à se dégoûter du tissage.

silk satin.PNG

Évitez également les mates opaques et les mates ou semi mates transparentes, ainsi que les glazed mates quand vous êtes débutant.

Les perles mates ont une consistance légèrement crayeuse qui rend le tissage un peu plus difficile: les perles s’alignent moins bien.

Elles sont par contre beaucoup moins difficiles à utiliser que les silk satin, et vous pourrez facilement vous en servir quand vous serez un peu plus expérimentés.

Voici des exemples ci-dessous, avec dans l’ordre une perle: mate opaque, semi mate transparente, mate glazed.

mate opaque.PNGsemi mate.PNGglazed.PNG

Voilà, j’espère que cet article vous sera utile,

Et bonne journée 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s