Les différentes perles miyuki

Les perles utilisées pour le tissage brickstitch et pour le tissage de pracelets sont des miyuki Delicas 11/0. On en trouve de toutes sortes, toutes textures, couleurs…

C’est parfois difficile de s’y retrouver parmi toutes les références. Je vais donc essayer de faire un petit guide pour vous aider à vous repérer, et dans un article postérieur, j’essaierai de vous indiquer à quoi correspondent les couleurs et lesquelles vont ensemble.

1- Les silver lined opaques.

Très faciles à tisser, elles brillent légèrement en gardant toutefois un côté mat (aucune transparence, effet compact garanti). Elles sont plus lourdes que les perles simples, et sont plus faciles à aligner.

DSC01304 - Copie.JPG

Le jaune citron: DB 2187, le rose bonbon (je l’adore) DB 625, DB 1770 pour le gris, et DB 1458 pour le taupe.

D’autres couleurs dans la même gamme (repérées sur Perles and Co, mais les références sont les mêmes partout): DB 629 (lilas), DB 630 (gris fumée), DB 631 (gris foncé), DB 622 (pèche), DB 624 (rose clair), DB 626 (bleu turquoise), DB 628 (bleu ciel)… Il en existe sans doute d’autres, n’hésitez pas à rajouter des commentaires et je modifierai l’article.

Prix entre 3,20 euros le sachet et 5 euros. Elles sont un peu plus chères que les perles standard, mais elles valent le coup. Je testerais bien le bleu turquoise même si ce n’est plus la saison.

DSC01305 - Copie.JPG

 

2- Les silk satin.

Elles ont un côté miroitant qui donne un bel effet sur un tissage. Elles sont légèrement transparentes mais restent toutefois bien visibles.

Elles ont certains désavantages: elles sont moins régulières que d’autres perles, et les rangs ne sont pas forcément droits. Faites attention à leur taille en les enfilant et n’hésitez pas à mettre de côté celles qui sont trop grosses ou trop petites.

Par ailleurs elles sont moins lisses que les autres, et si vous décidez d’enlever une de ces perles de votre rang parce que vous avez fait une erreur, faites attention en la retirant: elles ont tendance à effilocher le fil de nylon, qui faut ensuite couper.

DSC01298 - Copie.JPG

DSC01299.JPG

Différentes références: DB 1812 (turquoise), DB 1817 (gris clair fumé), DB 670 (blanc), DB 1806 (entre rose et mauve), de DB 1801 à DB 1815, DB 1816 et DB 1817 (gris et gris  anthracite).

Voilà c’est tout pour ce soir, les prochaines ce sont les fluos et les perles mates/métalliques.

3- Les « mat » et « metallic mat ».

Comme leur nom l’indique, elles sont mates, donc elles ne brillent pas (à ne pas confondre avec les opaques, qui peuvent briller mais ne sont pas transparentes).

Elles permettent de contraster avec les brillantes, et de donner un aspect plus satiné aux créations.

Par exemple, le chapeau du chapelier est tissé en perles mates, soulignées par des perles brillantes et transparentes sur le côté.

Le bémol: elles sont un peu plus fragiles que les perles standard, elles ont une consistance légèrement crayeuse, et elles accrochent parfois un peu pendant le tissage. Le rang n’est pas toujours régulier.

dsc01303

Références de perles mates et métalliques: DB 307 (gris), DB 311 (gris vert), DB 321(gris foncé), DB322(champagne), DB325 (violet), DB331(doré) , DB335 (argent)…

Références de perles mates non métalliques: DB 310 pour le noir, DB 354 pour la peau… A compléter au fur et à mesure bien sûr.

 

 

 

2 réflexions sur “Les différentes perles miyuki

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s