Utiliser les bons anneaux.

Bonjour,

Aujourd’hui un article qui me trotte dans la tête depuis un mois et que je n’ai pas eu le temps de finaliser.

Récemment j’ai fait un swap (échange de cadeaux surprise), organisé par une joyeuse bande de folles qui se reconnaîtront 😉 , et j’ai été obligée d’utiliser plusieurs types d’anneaux pour réaliser mes montages.

Premier conseil: n’utilisez que des produits « Gold Filled », (comme Wikipedia est mon ami, je vous mets le lien vers la définition). Ce sont les seuls qui ne noirciront pas dès la première journée, contrairement aux articles en laiton standard.

Comment choisir le bon anneau?

1- Si vous voulez insérer un anneau dans vos perles miyuki delica 11/0, vous devez choisir un anneau à la fois fin et d’un diamètre assez grand pour faire le tour de la perle.

Choisissez toujours un anneau dont le fil fait AU MAXIMUM 0,6 mm de diamètre. Au delà, votre anneau est trop épais et ne rentre pas dans la perle sans dommages.

Ci dessous un exemple des anneaux que j’utilise.

DSC03918.JPG

Vous en trouverez ici sur Perles and Co. Je n’ai pas eu le temps de chercher sur d’autres boutiques pour l’instant.

Ces anneaux ont un inconvénient majeur: comme ils sont très fins, ils s’ouvrent au moindre choc. C’est loin d’être optimal quand vous montez un collier. Il suffit d’un seul accrochage pour que l’anneau cède.

Voici la solution que j’utilise: je mets un point de colle Hasulith sur l’ouverture de l’anneau, puis je fais tourner l’anneau de manière à ce que la partie ouverte soit cachée à l’intérieur de la perle. Ainsi, votre anneau est scellé de façon invisible à l’intérieur de la perle.

2- Si vous voulez attacher une breloque à une chaîne.

Je ne sais pas pour vous, mais à chaque fois que j’achète un collier dans les boutiques type Promod, ou un porte-clé à Maisons du Monde, je ne l’utilise qu’une fois ou deux avant que les anneaux ne lâchent. J’ai tendance à semer pas mal de breloques chez moi, au travail ou dans la rue.

Je suis donc obsédée depuis que je fabrique mes bijoux par la solidité des anneaux. Le problème, c’est qu’il faut nécessairement un anneau ouvert pour fixer les éléments entre eux. J’ai cherché dans le commerce un fer à souder pour joindre les deux parties de l’anneau, mais malheureusement aucun n’est assez puissant pour faire fondre le laiton et l’or. Il faudrait investir dans des outils de bijoutier.

La meilleure solution est, il me semble, d’utiliser des anneaux en Gold Filled assez petits et épais. Leur densité les rend plus difficiles à ouvrir.

Voici ci-dessous un exemple:

DSC03922.JPG

 

Attention, pour les utiliser, il vous faut nécessairement des pinces à bijoux: une pince plate pour serrer, et une pince ronde pour écarter l’anneau.

Vous trouverez les anneaux que j’utilise ici et ici.

Voici le résultat final (et un clin d’œil à Adeline 🙂 )

DSC03926.JPG

J’espère que cet article vous serra utile, et bon dimanche!

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s