Comment dessiner son diagramme sur un bloc?

Bonjour,

Récemment, mon ordinateur est tombé en panne. Plus d’ordi, plus de BeadTool4. La réparation prenant une dizaine de jours, il a bien fallu que je me débrouille autrement pour dessiner mes diagrammes.

Coup de chance, Lulu and The Little Pea m’avait gentiment envoyé un bloc de dessin lors de ma dernière commande, et j’ai donc eu l’occasion de l’utiliser.

Voici le bloc en question:

bloc.PNG

Mais comment s’en servir?

Sur Bead Tool4, en général, j’importe une image, je la place sous ma grille, je m’en sers pour tracer les contours, puis je la mets à côté de la grille et je remplis mon diagramme tout en observant les zones sombres, claires…

Dans certains cas, je dessine directement sur la grille, en remplissant case par case, en déplaçant certains blocs, en effaçant plusieurs fois…

Sur un bloc, c’est compliqué de placer une image sous la feuille de dessin. A la rigueur, vous pouvez la placer sous votre tablette et travailler en transparence, mais alors, bonjour les rayures! Et puis le bloc perd de son intérêt.

Après plusieurs griffonnages et gommages, j’ai opté pour une stratégie qui a porté ses fruits, et je la partage avec vous, sous forme de conseils.

Tout d’abord, le résultat final avec les deux créations que j’ai intégralement dessinées au bloc:

Cacatoès.PNGelsa.PNG

 

 

 

Et les photos dont je me suis servi pour dessiner:

Screenshot_20180326-193953.png

Screenshot_20180401-160635.pngelsa 1.PNG

 

1- N’essayez pas de tracer vos formes en remplissant case par case, comme vous le feriez sur le logiciel, ou quand vous recopiez les contours d’une image de fond.

Ci dessous un exemple de résultat quand on fait point par point.

J’ai tenté de faire le bec en priorité, puis le crâne et la crête. Comme vous pouvez le voir, le crâne n’est pas de la bonne forme, le dessin est maladroit.

20180330_195956.png

Utilisez votre bloc comme une feuille de dessin: tracez des grands traits, remplissez plusieurs cases à la fois, comme vous le feriez sur un dessin normal.

Vous allez voir que votre tissage va prendre une allure plus harmonieuse.

2- Travaillez en priorité au crayon papier, pour pouvoir effacer. N’utilisez la couleur que bien après.

Prévoyez plusieurs feuilles, une première pour votre ébauche au crayon, puis une deuxième sur laquelle vous reproduirez le modèle en y ajoutant les couleurs.

3- Commencez votre dessin par les lignes essentielles et caractéristiques de ce que vous voulez dessiner.

Commencez par ce qui rend votre dessin immédiatement reconnaissable.

Trois exemples: sur le cacatoès, les traits caractéristiques sont le plumeau orange sur sa tête, et son bec proéminent. Commencez par représenter ces plumes et le bec, vous verrez que le reste de la bête viendra tout seul, une fois que vous aurez ces deux fondamentaux.

Le frangipanier: le frangipanier est une fleur aux pétales caractéristiques, ils ne sont pas plats, une partie est recourbée, ce qui donne à la fleur l’aspect d’un moulin à vent. Vous devez donc dessiner en priorité cette partie recourbée des pétales, pour traduire ce mouvement.

Elsa: sa caractéristique, c’est le mouvement de sa mèche, c’est ce qui la rend reconnaissable immédiatement.

Ci dessous, j’ai commencé par représenter le mouvement des plumes, avant de faire le dégradé de orange pour donner de la profondeur.

Pour la fleur, j’ai commencé par les traits noirs, qui représentent la partie proéminente des pétales (rose clair), et ensuite j’ai rempli avec les couleurs.

Et pour Elsa, j’ai évidemment commencé par ses mèches.

20180330_195915.png

4- Une fois ces traits caractéristiques représentés, le reste est beaucoup plus facile. Commencez par dessiner le reste des contours de votre dessin, avant de faire le remplissage avec des couleurs.

20180330_200020.png

20180330_200107.png

Conclusion:

Dessiner au bloc est très ludique.  C’est un instant beaucoup plus paisible et créatif que celui qu’on passe devant un écran.

Je trouve également qu’il est plus facile de trouver rapidement une forme réaliste et harmonieuse au dessin, car finalement, on dessine sur un bloc comme on dessine sur une feuille. Sur BeadTool4, même en gardant le doigt appuyé sur le bouton de la souris, le trait est moins fluide, et la vue d’ensemble est moins évidente.

Les bémols: ils concernent surtout le rendu des couleurs et les différentes nuances.

Par exemple, le cacatoès est blanc, et les contours sont donc également… blancs. Pour rendre un contour blanc lisible sur une feuille blanche, c’est compliqué. Il faut donc utiliser le crayon papier, et au moment du tissage, on peut se perdre. J’utilise plusieurs finitions de blanc, et on s’y perd facilement.

De même pour les camaïeux de couleurs: les crayons ont du mal à rendre correctement l’éventail de nuances proposé par les Miyuki. J’ai été obligée de recommencer plusieurs fois mon tissage pour trouver les couleurs adéquates.

Si vous êtes attentifs, vous verrez que le modèle de droite n’est pas celui que j’ai publié, ce qui signifie que j’ai tissé le modèle quatre fois et non trois.

C’est un problème que je rencontre avec mes autres modèles, et il est simplement accentué par l’utilisation du bloc.

20180330_195845.png

Voilà,

J’espère que cet article vous sera utile. Ne vous mettez pas la pression, pas besoin d’être un grand dessinateur. Si vous savez reproduire un dessin en regardant une image, vous saurez dessiner sur le bloc.

Bon dimanche de Pâques!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s