Faire un signalement sur Instagram.

Aujourd’hui, un petit tuto pas très agréable mais malheureusement indispensable: comment faire un signalement sur Instagram.

J’ai découvert au mois d’octobre que je vivais dans un monde de bisounours (c’est ce que dit l’amoureux), et que la copie existait, particulièrement favorisée par le monde connecté qu’est le nôtre.

Il n’y a pas 36 façons de se protéger:

   – surveiller Pinterest et faire enlever les épingles qui vous semblent inappropriées.

   – mettre une Watermark à votre nom sur vos photos.

   – déclarer vos créations sur Creative Commons. A noter qu’à partir du moment où vous publiez votre création, elle est votre propriété intellectuelle. Pour Instagram et de façon générale, c’est la toute première publication qui crée la Propriété intellectuelle.

   – et faire enlever d’Instagram toute photo qui copie votre travail. C’est important, car ces photos partent ensuite vers Pinterest, et du coup se retrouvent attribuées à la personne qui vous a copié (très agaçant ça).

L’idée générale est que vous publiez vos créations pour que d’autres en profitent dans un cadre privé, pas pour un usage commercial.

Voici comment signaler une photo sur Instagram:

1- Allez sur n’importe quel compte sauf le vôtre et cliquez sur les trois petits points à droite du nom.    tuto insta 1.PNG

2- Un menu apparaît: cliquez sur « signaler un utilisateur ».

tuto insta 2.PNG

3- Cochez la case qui convient, en l’occurrence ici: « propriété intellectuelle »

tuto insta 3.PNG

4- Cliquez ensuite sur « découvrez comment déclarer une violation de droits d’auteur ».

tuto insta 4.PNG

5- Cliquez sur « remplissez ce formulaire » dans la partie « signalement des infractions au droit d’auteur ».

tuto insta 5.PNG

6- Et ensuite vous n’avez plus qu’à remplir le formulaire, en cliquant sur « continuer le rapport relatif à votre droit d’auteur », en mettant le lien vers l’image copiée, et le lien vers votre propre photo.

tuto insta 6.PNG

7- Vous recevez ensuite un mail avec le numéro de votre réclamation. Conservez bien ce numéro de réclamation, il peut être utile. En effet, si la personne reposte votre photo une fois qu’elle a été enlevée, refaites le signalement en METTANT LE NUMÉRO DE VOTRE RÉCLAMATION PRECEDENTE. Instagram envoie alors un avertissement à l’utilisateur récidiviste. S’il y a trop de signalements sur un même compte, le compte est supprimé.

tuto-insta-7

8- Enfin, quand la photo est enlevée, vous recevez un mail de confirmation.

tuto-insta-8

Parfois, Instagram a des réponses aberrantes et vous répond qu’il ne s’agit pas d’une copie, mais d’une expression différente de votre œuvre: n’hésitez pas à refaire le signalement, la photo est alors enlevée.

Dernières informations: faites vos réclamations de préférence la semaine, car le week-end le service est fermé, et vos réclamations sont traitées plus tardivement que si vous les faites le lundi matin par exemple.

Si vous faites votre signalement le matin, l’image sera enlevée dans la journée.

Si vous signalez une photo de profil, indiquez bien que vous signalez la photo de profil et non une photo banale, car c’est un cas à part.

Voilà, j’espère que ces informations vous seront utiles. J’ai déjà fait plus de 200 signalements depuis le mois d’octobre, surtout sur des comptes récidivistes, et je sais bien à quel point on peut être frustrée et perdue face à ce problème de copie.

N’oubliez pas que vous êtes dans votre droit, et que c’est à la copieuse de faire attention à ce qu’elle publie, et non à vous de justifier que votre travail soit sur Internet!

Ne vous laissez pas démonter, et haut les cœurs!

 

 

 

Attention aux miyukis qui se décolorent.

Aujourd’hui, petit article pour vous indiquer quelles sont les miyukis qui ont tendance à se décolorer, ce qui vous évitera de passer des heures sur un tissage, qui ne sera finalement pas utilisable…

J’aime bien mettre beaucoup de colle (j’ai toujours peur que mon tissage ne soit pas assez rigide), et le problème de la colle, c’est que c’est liquide… (révélation fracassante, non?)

Et là, horreur: je me suis rendue compte que certaines perles miyuki se décoloraient au contact d’un liquide.

Ci dessous, le résultat sur la licorne et sur Esmeralda: licorne.PNG

esmeralda.PNG

Sur la licorne, vous remarquez que les perles roses sous le museau se sont décolorées. Sur Esmeralda, c’est encore plus évident, c’est sur la ceinture, le col et le bandeau que la couleur a bavé.

Mon conseil pour éviter ce problème: ne mettez pas de colle sur les parties tissées avec ces perles. Je testerai cette astuce bientôt.

Liste des perles qui se décolorent: ce sont les perles dont seul le cœur est coloré, le tour est transparent. Les références: 2050, 2037, 281, 2033, 2036, 2032, 2053, 2051, 2047, 1777, 2035, 2034 (tous les coloris fluos sont concernés). La liste n’est pas exhaustive, vous pouvez tout à fait la compléter si vous avez constaté des fragilités sur certaines références.

Bon dimanche!

 

Les origines du tissage de perle, ou comment j’ai découvert qui est notre ancêtre perleuse!

Et j’ai effacé par mégarde mon article, donc je le réécris…

Le tissage de perles a été remis à la mode par Karen de Mon Petit Bazar quand les miyukis sont apparues.

L’idée lui est venue alors qu’elle cherchait un bracelet qu’elle n’a jamais trouvé. Elle a donc décidé de le faire elle-même! Et comme les miyukis lui ont bien plu, elle s’est relancée dans le peyote, qu’elle pratiquait à la fac.

J’adore son compte et son blog, Karen a énormément de goût, et ses créations sont toujours très fines et originales.

Voici sa première manchette:

manchette-watermark

Et la toute première réalisation peyote avec des perles de verre miyuki:

pasteque-mon-petit-bazar

Quelques modèles que vous connaissez sans doute:

renard

maisons-watermark

panda-watermark

cactus-watermark

lapin-watermark