Le félin de Lovelyoupi monté en collier (ou comment j’ai testé la feutrine)

Bonjour à tous et à toutes!

Je vous ai parlé il y a quelques temps des diagrammes surprises de Lovelyoupi, et comme le résultat est très beau, j’ai eu envie de le monter en collier.

Je suis une grande feignante, et je n’aime pas poser des fermoirs sur mes colliers. Je me suis donc dit que ce serait peut-être possible de réaliser un sautoir… sans fermoir!

J’en ai profité pour tester la feutrine (suggestion de Delph qui se reconnaîtra), et de coller la chaine directement sur le tissage.

SI cela vous tente d’essayer, il vous faut le matériel ci-dessous: des ciseaux, une règle, de la feutrine, un crayon (finalement un feutre comme vous le verrez ensuite), votre tissage, de la colle Hasulith, et une chaine fine faisant au moins 80 cm (ici une chaine à billes, vous pouvez également choisir une chaine à maillons fins).

IMG_20161209_114734.jpg

Ci-dessous, la bête de Lovelyoupi en gros plan; le problème de tous les tissages est qu’ils ne sont pas rigides. Ici, je me suis amusée à rouler le félin comme une cigarette russe (pardon Cécile) afin de vous montrer à quel point c’est souple. Il faut évidemment le rigidifier avant de le porter.

Première étape: découper la pièce de feutrine.

Prenez votre feutrine et votre tissage, posez le tissage sur le tissu et tracez son contour avec un feutre.

Petite parenthèse: je n’avais jamais utilisé de feutrine, et j’ai donc découvert que ni le crayon ni le stylo bille ne font de marques dessus. Il faut donc utiliser un marqueur ou un feutre.

Pour faire le contour du tissage, placez la pointe du feutre sous les perles, afin que votre pièce de feutrine sois légèrement plus petite que l’original.

Découpez ensuite votre pièce de feutrine, le long du tracé intérieur (le but est qu’il ne reste plus de trace du feutre sur votre tissu, pour une question de taille, encore une fois).

Vous vous retrouvez alors avec deux « chats »!

Deuxième étape: mesurer et couper la chaine.

Prenez votre chaine et mesurez entre 75 et 80 cm. Le but est que la chaine soit assez longue pour que vous puissiez la passer par dessus votre tête.

Pour ce genre de chaine très fine, vous pouvez tout à fait vous servir de ciseaux normaux pour couper, pas besoin d’utiliser une pince spécifique.

IMG_20161209_115240.jpg

Troisième étape: fixer la chaine sur le tissage.

Choisissez le point sur lequel vous voulez fixer votre chaine. Idéalement, les deux points doivent être symétriques.

Posez un point de colle à l’endroit choisi AVANT de mettre la chaine. J’ai essayé de poser la chaine et la colle ensuite, et bien sûr la chaine est restée collée au tube de colle…

Par contre, si vous posez la colle puis la chaine, cette dernière se positionne sans trop de difficultés.

Quatrième étape: coller la feutrine sur le tissage.

Le but est de rigidifier votre tissage et de cacher l’extrémité de la chaine.

Enduisez votre tissage de colle, et mettez également de la colle sur la feutrine.

Posez délicatement votre feutrine sur le tissage, et appuyez doucement.

Si de la colle déborde (un peu comme quand vous pliez votre tartine de confiture en deux), essuyez le surplus avec un coton-tige.

IMG_20161209_120339.jpg

Vous n’avez plus qu’à laisser sécher. J’ai déposé le tout sous un dictionnaire (le Robert des noms propres est suffisamment lourd, pas besoin de sortir l’encyclopédie, vous pouvez également prendre un annuaire ou tout objet lourd et plat), afin que l’ensemble soit bien plat et bien collé.

Voici le résultat:

Les plus:

  • pas besoin d’anneaux, ni de fermoirs.
  • la feutrine donne une épaisseur agréable qui donne du relief au tissage et le rend plus imposant, comme un vrai bijou. Elle est également plus facile à travailler que le tissu.
  • c’est très facile et rapide à monter. Pas besoin de mettre plusieurs couches de colle pour rigidifier.

Les moins:

  • ce genre de chaine fine est fragile, il faut donc être soigneux (attention aux enfants…)
  • le montage ne convient que pour les sautoirs, puisqu’il n’y a pas de fermoir.

Dans l’ensemble, je suis contente du résultat, et je vais adopter la feutrine pour les colliers. Je testerai bientôt sur les broches.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui!

Bon tissage et bon week-end!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

7 réflexions sur “Le félin de Lovelyoupi monté en collier (ou comment j’ai testé la feutrine)

  1. Teaforyoubijoux dit :

    Super article ! Mais tu dis à la fin que ça ne marche que pour les sautoirs mais c’est faisable avec fermoir aussi !
    Au lieu de prendre une chaîne de 80cm il suffit de prendre 2 bouts de chaînes de 25cm par exemple, les coller chacune à l’extrémité du tissage exactement de la même manière. Ensuite il faut mettre un fermoir au bout d’une chaîne et un anneau fermoir à l’autre bout et le tour est joué !
    J’ai déjà fait des colliers de cette manière mais je retiens l’idée de la feutrine c’est top pour masquer le collage !

    J'aime

    • emilieesther dit :

      Ça ne marche que pour les sautoirs si on n’utilise pas de fermoirs.
      Mais en effet pour un collier plus court, avec fermoir, ça doit fonctionner aussi (mais je galeeeeeere avec les fermoirs!)
      Pour la feutrine, c’est définitivement mieux que le tissu!
      Merci pour ton commentaire! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s